Les Bonnes de Jean Genet: Thèmes

On a trois thèmes :
          La dénonciation de Monsieur
          La tentative d’empoisonnement de Madame
          Le suicide final de Claire
1)  La dénonciation de monsieur permet aux deux bonnes de faire de lui un criminel et donc de le faire pénétrer dans l’univers des bonnes. Elles jouent tellement le rôle de l’imaginaire qu’elles imputent la dénonciation à Madame (page 21, « pour avoir dénoncé Monsieur (…) je vais être….mon amant au bagne », le « je » qui est-ce ?). Il y a cette ambiguïté qui est maintenue par l’emploi du « je » par Claire en faisant de « Madame », l’auteur de la dénonciation de Monsieur (au cours de la cérémonie, la bonne Claire impute cette dénonciation à « Madame » alors que c’est elle qui en est l’auteur).
2)  La tentative d’empoisonnement : Donc, les deux bonnes envisagent d’empoisonner Madame, elles veulent donc, elles-mêmes, devenir des criminelles et pour elles, c’est sortir de la médiocrité de leurs conditions.
En fait, le crime (l’empoisonnement prévu) est pour elles un acte de victoire sur leur destin. (Page 59-60 « nous serons sauvées, Solange, je te le jure, sauvées ! »). Cela va leur permettre de sortir de leurs conditions, c’est un acte de liberté de l’emprise de Madame.
Mais, ce projet n’aboutira pas car comme le dit Solange, Madame s’échappe.
3)  Le suicide final de claire est la conséquence d’un acte inassouvi. Pour mette fin à une situation où elles vont être découvertes, leur seule issue est l’empoisonnement de « Madame » par « Claire ». On aura une double vision : la vision d’une bonne qui empoisonne sa patronne « Madame » et la vision d’une sœur qui empoisonne sa sœur. Donc, le jeu est mené jusqu’au bout.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *